marbre de Belgique       

 

tête
tête
press to zoom

                                               Rumi ñawi

Chaman

Victoria

  La nuit

   bronzes

La petite Carmen

 

La peau se gonfle des organes

et des réseaux de lianes rouges,
sa transparence compte les années,

sa couleur le nombre des étés.

Revêtue de sa robe à trois volants,

elle danse un flamenco
et ses méandres roux

se gorgent de lumière.

Le moi-peau, dit celui qui dit,

est palpation du monde

sur sa surface entière,
n’est partout que membrane

qui frémit des caresses

et vibre au chaud, au froid,

et dans ce va-et-vient,

de la vie à la vie,
la petite Carmen espère

l’air du large et protège

dans sa cambrure les scories de soi.

 

Texte et photo Christine Simon 

Equilibre

Victoria

marbre des Pyrénées

Terre

marbre de carrare

Vertige

  Boragina

Chia

pierre de Paris

Boragina

   pierre de Charentes

Résidence 2003 Port d'Envaux,  les Lapidiales

Le fleuve imaginaire

pierre de Bressuires

Symposium international à Bressuire, 2002

Marbre de carrare

L'Origine de tout

Marbre de carrare

Pacifique